192 – La Tour de Grisset

De Médiathèque du Perche & Haut Vendômois

Dans nos rayonnages « Fonds local » trônent quelques trésors insoupçonnés.

Y résonnent encore les vers d’un poète méconnu, ayant résidé à deux pas de la médiathèque.

Il a conté le Loir et ses contours, ses alentours et son histoire…

La Tour de Grisset

Rome avait implanté ses dieux dans notre Gaule
L’aigle de bronze hantait le sanglier de fer
Teutatès consentant montrait à Jupiter
Le Druide et la Flamine épaule contre épaule

Devant l’ample vallée où miroite le saule
Les deux cultes soudés dressèrent, près du Loir
Le petit temple ouvert aux caresses du soir.
Et l’un et l’autre dieu y conservait son rôle.

Mais la nature et l’homme unis au nouveau Dieu
L’ont détruit, ne laissant, isolée en ce lieu.
Que la cella, muée aujourd’hui en caverne.
Sous l’étreinte du lierre et l’état des trognards
Le vestige résiste à l’assaut des hasards :
Tumulus exilé dans un champ de luzerne.

Edmond Rocher (1873-1948)
A L’ombre de Ronsard Fréteval, 1914.