086 – Pédestres

De Anne

Souvenir de deux jours de petites randos, 11 et 12 juin 2015.
Jeudi:
Les bus de ramassage nous ont amené jeudi matin de l’autre coté de la vallée, presque à l’étranger, dans la Sarthe et nous avons entrepris de rentrer à l’école à pied.
Les trois classes sous le soleil… 75 gamins emballés par l’aventure!
Avec des mamans, avec des papas, et même une mamie, avec la stagiaire, avec les ATSEM, avec le maître et aussi les maîtresses…
Un pas devant l’autre…
Et patati, et patata…
Nous avons fini par rejoindre le point de rendez vous où les pique niques ont été amenés par mes fils. Où les pique niques ont été distribués… Houps! Où est le carton de pique nique des PS/MS? Hop, les gars ont repris l’Acadyane et ont retrouvé le farceur dans la classe…
Où les pique niques ont été dévorés, écrasés, renversés, chipotés… Commencer par la compote, le yaourt, bien étalé sur le T-shirt, continuer pas les chips et si la maîtresse, l’ATSEM, la maman qui est là veille, finir par le sandwich. Le jambon d’abord, et puis un peu le fromage… Le pain? Qué pain? Y’a des miettes pour les oiseaux et pour toutes ces p’tites bêtes qui, on a beau dire le contraire, sont bien assez grosses pour dévorer tout crus les écoliers en goguette!!
Allez, c’est reparti…
Mais… Il…. Fait… Chaud… Lourd… Alors 200 mètres: arrêt à l’ombre pour boire, pour faire pipi et…
Allez, c’est reparti…
Mais… Il…. Fait… Chaud… Lourd… Alors 200 mètres: arrêt à l’ombre pour boire, pour faire pipi et…
Allez, c’est reparti…
Mais… Il…. Fait… Chaud… Lourd… Alors 200 mètres: arrêt à l’ombre pour boire, pour faire pipi et…
Y’en a qui sont fatigués… Jusqu’à se qu’on arrive à l’école! Parce que là, après avoir bu, fait pipi dans de vrais toilettes et ben… La récréation a été aussi active que d’habitude!!!
Et puis, vous savez quoi?
On a remis ça! Dés le lendemain!
Vendredi:
Cette fois c’est l’autre coté de la vallée que l’on suit.
Partants de l’école nous devons rejoindre le village voisin. Il fait beaucoup moins chaud. L’orage de la nuit à fait sortir les escargots. Mais le coin est toujours aussi beau. Et ça papote, et ça papote. Et… Hurlements!!! « Le camion du pique nique!!! » Si, si, là, près des arbres!!!
Cette fois pas de repas oubliés.
Et, papas plus nombreux en ce vendredi, plus « prévoyants », les adultes ont eu droit à un p’tit verre de rosé.
Et, lieu de pique nique judicieusement choisi, dans la cour de la ferme des grands parents d’une des grandes, juste à coté de sa maison, les adultes ont eu droit au café (et pour les mamans/maîtresses, un passage dans de vraies toilettes!!).
La vie est plutôt belle, hein?
Heu…
Elle est belle mais farceuse!!
Et humide! La météo agricole se trompe autant que la classique!!! C’est sous des trombes d’eau, et beaucoup plus rapidement que prévu que nous avons rallié notre point d’arrivée!!! La salle des fêtes a été rapidement transformée en vestiaire géant, retirer les chaussures, chaussettes trempées, changer les plus humides, les coupes vents ont difficilement coupé la pluie.
Puis de vestiaire le parquet s’est muté en salle de jeux… En attendant les parents. Les parents arrivés avec des vêtements secs et le goûter enfourné j’ai réussi à m’éclipser. Mon fils qui a passé son après midi a transporter des cartons de vêtements, des parents qui allaient se changer, qui ramenaient du change pour leurs ouailles, m’a rendu ma voiture, et son tablier, pour que je puisse rentrer me sécher. Enfin.
Et cela a été un sacré soulagement!!! Trois heures mouillée des pieds à la tête, des chaussettes au soutif… La carte du trajet, retrouvée dans ma poche, ne pouvait plus indiquer grand chose…
Bon…
Une fois changée j’y suis retournée… Parce que ce n’était pas terminé!!! Non, non loin de là!! Y’avait bal!
Alors on a dansé dedans. Et on a joué dehors. Et le soleil étant de retour c’est dans la cour que l’on a poussé la chansonnette « J’ai acheté une voiture à pédale », en canon, en plus, avec le groupe « traine buisson »!!!
Allez, une petite danse, autour de l’arbre de la cour et j’ai fini par jeter l’éponge… Laissant le noyau dur, parents et collègues, sur leur lancée, barbecue et soirée en ligne de mire…