064 – l’antre des souvenirs de jeunesse

De Patrick Edgard

Un petit paradis t’attend…

…Le bidon 5 café

Passante, tu flânes dans la rue du Change
Matant les vitrines, le sourire coincé, pour oublier…
Oublier… verbe dangereux, créateur d’idées noires
Tu grimaces quand des effluves de nulle part

Te rappellent hier, avant-hier et des images étranges
Stressée, tes doigts s’agrippent à ton collier
Soudain, des notes de saxo, des senteurs, une lumière
T’attirent, telle une poupée de son, tu vas au hasard

Cueillir cette thérapie des Dieux pour te ressourcer
Tu te figes sur le seuil du Bidon 5 café, le rêve …!
Le décor réveille ta jeunesse, tu revois ceux d’hier

Prends place, harmonise tes sens avec le karma du café
Donne ton sourire, partage ton bonheur retrouvé
Conjugue le plaisir en savourant le fondant du parfait

Patrick EDGARD
( recueil « rimes en Délire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *