153 – Une fontaine

De Christiane Moulinier

Il est un petit coin de Montrichard où je prenais le temps de m’arrêter et de faire remonter mon esprit dans le passé.
En face de l’escalier qui monte à Sainte Croix, est la fontaine Saint Cellerin, construite par un certain Jacques de Beaune-Semblançay au 17e siècle dont l’écusson figure sur le mur derrière la fontaine.
La pyramide de pierre où est installée la pompe recouvre un bassin d’eau venant d’une source située sous le donjon. Et cette fontaine fonctionne avec un balancier qui a cassé le nez de ma grand-mère, 5 ans, Emilie Barbot.
Elle venait du bout de la rue Nationale, chercher de l’eau avec un broc, mais la copine qui l’accompagnait a soulevé le balancier de la fontaine avant que ma grand-mère se soit reculée, aussi l’a-t-elle pris en pleine figure !!
Ce quartier m’intéresse car il est vraiment de l’époque du château ; sur le coté de la fontaine on trouve la rue Saint Cellerin dite « rue en brique » dont elle est pavée, par laquelle on accède à la chapelle Saint Cellerin qui fut l’église paroissiale de Montrichard. L’église saint Croix qui était alors la chapelle du château s’étant effondrée. pour preuve la hauteur de sa voute et les arceaux en plein cintre. Elle fut construite vers 1754. Plus tard, une congrégation religieuse s’y installa : les sœurs de notre dame du mont Carmel. Vers 1785, les sœurs furent transférées à la chapelle de l’hôpital d’Effiat et la chapelle Saint Cellerin fût désacralisée. J’y ai vu une forge, une crêperie, un restaurant en dernier.