131 – Loges de vigne

De : Patri’ Moine

LOGES de VIGNERONS, vous avez toutes des histoires à raconter !
Vous avez observé durant des années le labeur des femmes et des hommes de la campagne se dérouler sous vos yeux… vous avez abrité hommes et bêtes pour un moment de partage et de réconfort au cours des durs travaux des vignes… vous avez écouté sans prendre parti les conversations, les rires et les pleurs des gens de la terre… vous avez accueilli des gens en peine d’abri… vous avez fait mine de ne pas entendre des conversations amoureuses ou coquines, des gémissements, des « plaints »… vous avez servi de support à l’expression artistique, littéraire en vous imprégnant de graffitis… vous avez dissimulé des personnes cachées dans vos entrailles pendant des périodes troubles, des guerres…
Vous êtes toujours là, du moins pour quelques-unes ; vous ponctuez la campagne, les vignobles, l’environnement, les paysages ; vous êtes une touche de vie, d’histoire, de gaieté dans la nature…
Surtout… ne nous quittez pas !
Demandez à vos « parents » de vous soigner… Demandez aux pouvoirs publics de vous protéger… Demandez à la nature de vous conserver et de vous chérir…
Si vous disparaissiez, cette touche MONUMENTALE, HISTORIQUE rendrait les paysages inertes de vie et de couleur !